Conservation, élevage, sélection et biodiversité de l'abeille noire européenne.

Comment passer à l’abeille noire ?

Comment passer à l’abeille noire quand on possède des abeilles d’une autre race ? Rien n’est plus simple ! Mellifica vous offre plusieurs possibilités et vous trouverez celle qui vous convient…

Méthodes

Achat de reines en ponte

L’apiculteur réserve des reines en ponte chez un éleveur. Quelques semaines après l’introduction dans ses colonies, les abeilles sont de race noire.

Achat de reines vierges

L’apiculteur réserve des reines vierges chez un éleveur. Ces reines sont introduites en ruchettes de fécondation (ou ruchettes normales).

L’apiculteur doit alors gérer l’accouplement de ces reines. Soit celui-ci est fait au rucher de l’apiculteur, ce qui produira souvent des colonies avec des ouvrières croisées et des mâles de race pure, sauf si l’environnement est en abeilles noires.

L’idéal est donc de venir à la station de fécondation de Mellifica à Virelles. Dans ce cas, l’apiculteur disposera de reines identiques à celles qu’il aurait achetées chez un éleveur de l’association. Venir à la station implique de coordonner la livraison des reines vierges avec une réservation d’emplacements à la station de fécondation.

Achat de cellules royales

Le principe est identique à l’achat de reines vierges. Une cellule royale est moins chère qu’une reine vierge, mais il faut alors prendre le risque que la cellule n’éclose pas. De plus, les reines vierges peuvent être expédiées par courrier postal, à la différence des cellules royales.

L’avantage de l’achat de cellules tient au fait qu’il est parfois possible de se les faire livrer à la station le jour du dépôt des ruchettes. Cette procédure n’est cependant pas optimale, car idéalement la reine est âgée de cinq jours à son arrivée à la station de manière à pouvoir faire son vol nuptial le plus vite possible et à profiter ainsi au maximum des journées favorables (météo). L’introduction d’une cellule royale est généralement moins risquée que celle d’une d’une reine vierge.

Une manière concrète de procéder consiste à constituer une ruchette de trois cadres de couvain sans mâles à partir d’une colonie « non noire » et d’y introduire une cellule royale ou une reine vierge (pas avec du couvain ouvert), puis à venir à la station de Virelles pour la fécondation. Au final, on dispose alors d’une colonie d’abeilles noires.

Production de cellules royales à partir de larves sélectionnées

La solution la moins onéreuse et sans doute la plus passionnante reste de produire soi-même les cellules royales, et donc les reines vierges et ensuite les reines fécondées dont on a besoin. Pour que cela puisse se faire dans de bonnes conditions, il est nécessaire de se procurer du couvain de qualité.

Mellifica  organise à l’intention de ses membres des journées spéciales de distribution de cupules enlarvées à partir de colonies sélectionnées par le groupe de sélection de l’association. Il « suffit » d’introduire ces cupules dans une colonie orpheline de son rucher spécialement préparée à cet effet (orpheline sans couvain ouvert et très populeuse).

-

Où se procurer les reines et cellules royales ?

Une série d’éleveurs travaillent avec l’abeille noire et respectent la charte de qualité de Mellifica.

La liste des éleveurs se trouve sur la plate-forme qui leur est réservée. Il suffit de prendre directement contact avec l’un de ces éleveurs et de lui réserver les reines ou cellules désirées.

Où se procurer des larves en cupules ?

Mellifica organise chaque année deux séances de distribution de larves. Chaque membre premium peut s’y inscrire gratuitement. les informations se trouvent sur la page « journées picking » de ce site.

Comment réserver des emplacements à la station ?

L’accès à la station de fécondation est réservé aux membres Premium de l’association qui souhaitent des fécondations de qualité en abeille noire.

Les ruchettes amenées à la station doivent être peuplées sans mâles ou munies d’une grille à mâles (espacement de 5,2 mm au lieu de 4,2 mm pour les reines). De cette manière, le fait de venir à la station avec des abeilles d’une autre race ne pose aucun problème.

Remarques

Avec l’essaimage et le renouvellement des reines dans un environnement où vivent plusieurs races et leurs croisements, les reines de race pure vont progressivement être remplacées par des reines croisées. La conséquence la plus visible sera une augmentation de l’agressivité.

L’apiculteur qui désire élever une race définie dans son rucher doit gérer son cheptel en conséquence, c’est-à-dire s’occuper de renouveler régulièrement ses reines avec de jeunes reines de la race voulue. Il ne suffit pas de changer une fois ses reines par des reines d’abeille noire pour avoir définitivement un rucher d’abeilles noires. Quelle que soit la race choisie, la problématique est d’ailleurs la même.