Conservation, élevage, sélection et biodiversité de l'abeille noire européenne.

Chimay, questions pratiques

Le 16 décembre 2004, la ville de Chimay a voté un règlement avec pour objectif « de faire de l’entité de Chimay un territoire exclusivement réservé à l’élevage de l’abeille noire afin de garantir la conservation de la diversité biologique de cette race d’abeille dans le Pays de Chimay et d’assurer sa survie à long terme » (article 1 du règlement communal).

Qui est concerné ?

Concrètement, « les colonies d’abeilles mellifères présentes sur le territoire de l’entité de Chimay doivent être constituées d’abeilles noires (Apis mellifera mellifera), à l’exclusion de toute autre race. L’élevage, la détention volontaire ou non, le transport, la vente ou la cession à titre gratuit ou onéreux d’abeilles mâles ou femelles, de reines ou de couvain appartenant à une autre race qu’à l’abeille noire sont interdits sur le territoire de l’entité » (article 3 du règlement communal).

Sont donc concernés tous les apiculteurs domiciliés ou non à Chimay, qui détiennent des abeilles sur le territoire de l’entité de Chimay ou qui voudraient s’y installer, même provisoirement, par exemple pour une période de transhumance. Outre Chimay, cette mesure concerne aussi tous les villages de l’entité communale de Chimay : Lompret, Villers-la-tour, Vaulx , Bourlers, Baileux, Boutonville, Virelles, Rièzes, l’Escaillère, Robechies, Forges, Saint-Remy, Salles, Bailièvre.

Règlement

Le texte complet du règlement peut être téléchargé ICI.

FAQ

Quels sont les villages concernés par le règlement communal de protection de l’abeille noire ?

Cette mesure concerne Chimay et tous les villages de l’entité communale de Chimay : Lompret, villers-la-tour, Vaulx, Bourlers, Baileux, Boutonville, Virelles, Rièzes, l’Escaillère, Robechies, Forges, Saint-Remy, Salles, Bailièvre.

Le règlement communal prévoit-il des exceptions ?

Aucune exception n’est prévue. A Chimay, toutes les abeilles doivent être de race noire.

Puis-je venir installer un rucher à Chimay ?

Chacun peut installer un rucher à Chimay pour autant que cela soit fait dans le respect de la législation en vigueur. Le rucher doit exclusivement être peuplé d’abeilles noires.

Comment savoir si j’ai des abeilles noires ?

Il suffit de prendre contact avec l’asbl Mellifica et de lui envoyer 30 ailes droites d’abeilles par colonie à analyser.

J’ai un rucher à Chimay ; que faire pour être en règle ?

Il n’y a aucune formalité à faire si vous élevez des abeilles noires. Dans le cas contraire, mettez-vous en contact avec l’association Mellifica qui vous donnera les indications nécessaires pour vous conformer au règlement communal.

Les ruchers sont-ils contrôlés systématiquement ?

Non. Si vous souhaitez avoir un avis sur la race de vos abeilles, il suffit de prendre contact avec l’asbl Mellifica.

Peut-on élever d’autres races que la noire dans les communes voisines de Chimay ?

Oui. Cependant, la présence d’autres races n’est pas souhaitable dans les communes voisines afin de garantir un succès total à l’opération menée à Chimay. L’association compte sur le fair-play et le sens civique des apiculteurs pour assurer une zone sans abeille étrangère la plus large possible autour de Chimay.

Je possède un rucher à Chimay et je constate que mes abeilles sont croisées. Que dois-je faire ?

Il suffit de prendre contact avec l’association Mellifica qui vous aidera à améliorer votre cheptel.

A quelle période le règlement communal est-il d’application ?

Le règlement est d’application depuis décembre 2004 et pour une durée indéterminée.