Conservation, élevage, sélection et biodiversité de l'abeille noire européenne.

Au vignoble du château de Bioul


28/05/2017

L’abeille noire s’installe au Vignoble du Château de Bioul. Andy et Vanessa Wyckmans-Vaxelaire sont deux vignerons passionnés soucieux de leur empreinte écologique. C’est pourquoi dès la création de leur vignoble, qui s’étend aujourd’hui sur 10 ha à Bioul (oui, en Belgique !), ils ont cherché à recréer la biodiversité un peu mise à mal par la plantation des vignes.

Petit à petit, ils ont mis (ou remis) en place : enherbement spontané des rangs, perchoirs à rapaces, haies aux essences locales, potager perdu, etc. Dans la continuité, ils ont installé quatre ruches au beau milieu des vignes, même si, hélas, cette dernière n’est pas mellifère.

Mélanie Chéreau, leur maître de chai, s’est initiée à l’apiculture et s’est très vite prise au jeu.

Après des débuts comme beaucoup avec l’abeille Buckfast, Mélanie s’est interrogée sur la pertinence de ce choix. Que ce soit pour la vigne ou le vin … elle privilégie le minimum d’intervention. Mais pour que cela fonctionne, encore faut-il travailler avec les variétés adaptées aux conditions climatiques belges et beaucoup d’observations. Réalisant que ce n’était pas différent en apiculture, elle a abandonné l’abeille Buckfast au profit de l’abeille noire de Chimay.

Et elle ne le regrette pas !